Les rôles du refuge et de la fourrière

La vocation et les missions principales des sociétés protectrices des animaux sont la sauvegarde et la protection de toutes les espèces animales, qu'elles soient domestiquées ou sauvages.

 

Le refuge :

La première mission de la SPA de Moyenne-Alsace est de recueillir tout animal abandonné par ses maîtres. Le personnel, bénévole, se charge ensuite de replacer l'animal dans un nouveau foyer en fonction de son vécu, de son évolution, de ses qualités et de ses défauts pour qu'il n'ait plus à subir le traumatisme de l'abandon.

Le refuge, qui a des contraintes financières difficiles à assumer, met à la disposition des communes environnantes, sa fourrière dont la rémunération permet de pallier en partie ces difficultés.

 

La fourrière :

La Loi 99-5 du 6 janvier 1999, dans son Article L. 911-24, stipule que toute commune doit disposer d'une fourrière communale apte à accueillir et à garder les chiens et les chats trouvés errants ou en état de divagation jusqu'au terme des délais fixés par les Articles L. 911-25 et L. 911-26, soit du service d'une fourrière établie sur le territoire d'une autre commune.

Une fourrière est une structure très lourde pour une petite commune (construction d'un chenil, personnel de gestion, soins aux animaux pendant le délai légal de garde de huit jours, recherche des propriétaires des animaux trouvés, etc.) ; c'est la raison pour laquelle beaucoup de communes se tournent vers la SPA de Moyenne-Alsace qui dispose de toutes les structures d'accueil nécessaires.

La SPA assure ainsi un service d'utilité publique très important : elle accueille en fourrière tout animal ayant été trouvé en état de divagation sur le domaine public. Le contrôle sanitaire de ces animaux, leur identification, s'ils ne sont pas tatoués ou pucés, leur garde légale, la recherche de leurs propriétaires, sont assurés par le personnel dévoué de la SPA. Au terme du délai de garde, s'ils ne sont pas réclamés, les animaux deviennent propriété de la SPA et intègrent le refuge en vue de leur placement.

 

Les enquêtes :

Trop d'exactions et de manquements graves sont encore commis par l'homme contre les animaux. Des scènes d'horreur se déroulent tous les jours sous nos yeux :

Pour lutter contre ces mauvais traitements et actes de cruauté, nos enquêteurs et enquêtrices bénévoles consacrent une partie de leur temps libre à essayer d'améliorer le sort de nos amis.

 

Missions du personnel et des bénévoles :

Une multitude de tâches quotidiennes sont à assumer :

 

Le refuge et la fourrière