LE CHIEN : Extraits du Carnet de Santé Mérieux

DONNEES PHYSIOLOGIQUES :

  • Température normale : 38-39°C
  • Fréquence respiratoire : 10-40 mouvements/min
  • Pouls :
    • chien adulte : 110-140/min
    • race naine : 180/min
    • chiot :200-220/min
  • Chaleurs : en général, 2 fois /an
  • Durée moyenne : 12-20 jours
  • Durée de gestation : 58-71 jours
  • Age moyen de la puberté :
    • mâles : 7-12 mois
    • femelles : 6-12 mois

L'EDUCATION :

Elle doit commencer très tôt et s'appuiera sur des relations calmes mais fermes. Votre chiot, durant cette période dite de socialisation, va acquérir quatre éléments importants : les autocontrôles, la communication, la hiérarchisation et le détachement. Ces éléments constituent la base de toute socialisation.

L'IDENTIFICATION :

En France, le tatouage est obligatoire dans les départements déclarés infectés par la rage et lors de tout transfert de propriété. Il est également nécessaire si vous souhaitez voyager avec votre chien, si vous le confiez à une personne ou s'il participe à des expositions. Ce tatouage permet à tout vétérinaire d'identifier un animal et de prévenir les propriétaires lorsque celui-ci est égaré. Pour les déplacements à l'étranger, l'identification par "puce électronique peut être exigée. Il s'agit d'une simple injection réalisée sans anesthésie générale par votre vétérinaire.

L'ALIMENTATION :

L'alimentation doit être équilibrée pour répondre aux besoins spécifiques de votre animal. En effet, les besoins nutritionnels varient d'un chien à l'autre en fonction de son âge, de son état de santé et de son degré d'activité.

LA VERMIFUGATION :

Elle est nécessaire à la bonne santé et à la croissance de votre animal. Chez le chiot sevré, elle s'effectue tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois puis une fois par an. Certains vermifuges liquides peuvent être mélangés à l'alimentation, ce qui facilite leur administration

LES PARASITES EXTERNES :

Les puces et les tiques sont deux fléaux de nos compagnons à quatre pattes. Ces parasites qui se nourrissent de sang sont parfois à l'origine de lésions locales ou de phénomènes allergiques et peuvent transmettre des parasites intestinaux ou des maladies graves : piroplasmose, ehrlichiose... Il existe maintenant des antiparasitaires actifs à la fois sur les puces et les tiques et qui protègent votre animal pendant plusieurs mois.

LES PATHOLOGIES DOMINANTES :

  • La maladie de Carré : Très contagieuse, cette maladie virale reste toujours d'actualité en France. Elle touche des animaux de tous âges ; elle provoque de la fièvre, des atteintes respiratoires (rhinite ou broncho-pneumonie), digestives (gastro-entérites), oculaires, cutanées ou nerveuses, dont l'évolution est très souvent mortelle.
  • L'hépatite de Rubarth : Le virus de l'hépatite canine provoque de la fièvre et une grave atteinte hépatique.
  • La parvovirose : cette maladie, très contagieuse, est due à un virus très résistant dans le milieu extérieur. Il est responsable de gastro-entérites hémorragiques sévères.
  • La leptospirose : Les leptospires sont des bactéries véhiculées par l'urine des rongeurs. Elles provoquent chez le chien une atteinte hépatique et rénale très souvent mortelle.
  • La rage : Cette maladie transmissible à l'homme est l'objet d'une surveillance sanitaire très stricte car elle est mortelle pour les animaux et pour l'homme. La vaccination contre la rage est obligatoire pour tous les chiens vivant en zone déclarée infectée et pour les animaux séjournant en centres de vacances. Cette obligation est valable également pour la Corse et les départements d'Outre-Mer.
  • La piroplasmose : Cette maladie est due à un parasite, le piroplasme, transmis par les tiques. Elle est très largement répandue et atteint la quasi-totalité des départements français. La fatigue, une forte fièvre et l'émission d'urine foncée sont les symptômes les plus fréquemment rencontrés. Si l'animal n'est pas traité, la maladie est souvent responsable d'une atteinte rénale et hépatique qui entraîne sa mort en quelques jours. La prévention de cette maladie associe la vaccination et les antiparasitaires externes.
  • La borréliose : Cette maladie est causée par le même agent que la maladie de Lyme humaine et transmise par la même espèce de tique. Elle est encore mal connue en France. Les symptômes sont au début peu caractéristiques : fièvre, perte d'appétit, troubles locomoteurs ; mais ils peuvent évoluer, si l'animal n'est pas traité, vers des troubles articulaires, cardiaques ou nerveux. Le traitement fait appel à des antibiotiques d'autant plus efficaces qu'ils sont administrés tôt.

LA VACCINATION :

La vaccination constitue la meilleure défense de l'individu contre les maladies infectieuses. Elle stimule les défenses de l'organisme et lui permet de résister à tout contact avec un agent infectieux (virus, bactérie ou parasite). Votre vétérinaire vous indiquera le protocole de vaccination le plus adapté pour votre chien. Dans la majorité des cas, la primovaccination peut être réalisée dès l'âge de 7 semaines.

 

EN CAS D'URGENCE :

CENTRE ANTIPOISON : 04 78 87 10 40

SOCIETE CENTRALE CANINE : 01 49 37 54 00 (recherche tatouage / propriétaire)

 

Ce petit tableau vous permettra de déterminer l'âge canin de votre chien.        

AGE DU CHIEN

AGE EN RAPPORT

18 mois

20 ans

20 mois

21 ans

22 mois

22 ans

2 ans

24 ans

3 ans

28 ans

4 ans

32 ans

5 ans

36 ans

6 ans

40 ans

7 ans

44 ans

8 ans

48 ans

9 ans

52 ans

10 ans

56 ans

11 ans

60 ans

12 ans

64 ans

13 ans

68 ans

14 ans

72 ans

15 ans

76 ans

17 ans

84 ans

19 ans

92 ans

20 ans

100 ans

 

LE CHAT : Extraits du Carnet de Santé Rhône Mérieux

 

DONNEES PHYSIOLOGIQUES :

  • Température rectale : 38-38,5°C
  • Fréquence respiratoire : 10-20 mouvements/min
  • Pouls :
    • chat adulte : 110-140/min
    • chaton :180-200/min
  • Chaleurs : en général, 2 à 4 fois /an
  • Durée moyenne : 10-12 jours
  • Durée de gestation : 58-71 jours
  • Age moyen de la puberté :
    • mâles : 7-12 mois
    • femelles : 6-8 mois

L'EDUCATION :

Le jeune chaton comprend très bien les différentes intonations de la voix de son maître, et un "non" retentissant, accompagné parfois d'un bruit sec (claquement des doigts) suffit à lui interdire des comportements indésirables (griffade, morsure). Il est capable d'être propre dès l'âge de trois à quatre semaines. Mais il aime bien que sa litière soit régulièrement nettoyée (au moins une fois par jour).

Il est prudent, jusqu'à l'âge de six mois, de varier sa nourriture afin d'éduquer son palais à toutes les variétés d'alimentation possible (aliment en boite humide, croquettes, aliment frais). De la même façon, veillez qu'il ait toujours de l'eau fraîche à sa disposition.

L'IDENTIFICATION :

Le tatouage est le moyen d'identification reconnu en France ; il est pratiqué sous anesthésie générale par votre vétérinaire et permet d'inscrire trois lettres et trois chiffres dans l'oreille de votre chat, au moyen d'un dermographe. Le fichier national félin centralise l'ensemble des coordonnées des chats et de leurs propriétaires.

Lors de vos déplacements à l'étranger, une identification par puce peut vous être demandée. Elle se réalise simplement, sans anesthésie générale. Parlez-en à votre vétérinaire.

L'ALIMENTATION :

Carnivore presque strict, le chat aime particulièrement les préparations à base de viande de lapin, de boeuf, mais également de poisson. Vous pouvez varier ses plaisirs en alternant des aliments industriels (boites ou croquettes), spécialement conçus pour lui, et une alimentation fraîche. Selon l'activité, l'état physiologique et l'âge de votre chat, ses besoins alimentaires varient. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

LES TRAITEMENTS ANTIPARASITAIRES :

La vermifugation doit être pratiquée régulièrement chez le jeune chaton, en règle générale une fois par mois jusqu'à l'âge de six mois. Elle doit toujours s'accompagner d'un traitement antiparasitaire externe, visant à éliminer les puces qui peuvent transmettre, une fois ingérées par le chat, un parasite du tube digestif du type ténia, le Dipylidium caninum.

Les doses et les produits employés chez le chat sont différents de ceux administrés aux chiens. Votre vétérinaire vous conseillera sur les spécialités conçues et adaptées à votre chat.

L'HYGIENE :

Même s'il passe beaucoup de temps à se toiletter, votre chat appréciera que vous le brossiez, surtout s'il a les poils longs. Habituez-le tout petit à cet exercice. La brosse deviendra rapidement synonyme d'un moment de plaisir.

LA REPRODUCTION :

Le chat mâle atteint sa maturité sexuelle vers 7 à 12 mois ; la chatte peut être gestante dès l'âge de six mois. La gestation dure de 58 à 71 jours et peut donner naissance à des portées d'un à six chatons.

LES PATHOLOGIES DOMINANTES :

  • La rage : La maladie est due à un rhabdovirus, transmis lors de morsures. Mortelle à 100%, la rage est une zoonose, c'est-à-dire qu'elle peut être transmise à l'homme par un animal, sauvage ou familier. C'est la raison pour laquelle, dans les départements infectés par la rage, et lors de déplacements à l'étranger, la vaccination antirabique est obligatoire. Elle ne peut cependant être réalisée que sur un chat de plus de trois mois.
  • Le typhus : C'est une maladie virale due à un parvovirus, qui provoque une leucopénie très importante (diminution du nombre des globules blancs) ainsi qu'une diarrhée aiguë ; elle peut entraîner la mort des jeunes chatons et, chez la femelle gestante, des malformations irréversibles des chatons.
  • Le coryza : Sous cette appellation générale se trouvent deux virus capables de donner des symptômes très semblables, avec une atteinte de l'appareil respiratoire. L'infection par le calicivirus et l'herpèsvirus peut provoquer des lésions irréversibles de la muqueuse respiratoire, avec une déshydratation générale très rapide, pouvant entraîner la mort des jeunes chatons. Les chats qui s'infectent à l'âge adulte restent porteurs chroniques de ces virus.
  • La leucose : Découverte en 1964, cette maladie due à un rétrovirus frappe actuellement 10% de la population féline. Des vaccins ont été mis au point à la fin des années 80 et permettent de protéger efficacement les chats dès l'âge de 3 mois. Un dépistage sanguin préalable à la vaccination est fortement conseillé.
  • L'immunodéficience féline : Le rétrovirus de l'immunodéficience féline (aussi appelée FIV) a été découvert en 1986, mais il n'existe actuellement aucun vaccin disponible pour protéger les chats contre cette maladie qui se transmet de façon quasi exclusive par les morsures. La stérilisation précoce permet de réduire de 90% les comportements de fugues et les comportements liés à la reproduction (bagarres entre mâles avec morsures). Elle constitue, dans l'état actuel des avancées scientifiques, une des meilleures préventions de cette maladie.
  • La péritonite infectieuse féline : Découvert en 1960, ce coronavirus provoque des diarrhées ou une maladie plus grave, entraînant la mort du chat, la péritonite infectieuse féline, avec des symptômes très divers (perte d'appétit, amaigrissement, ballonement abdominal avec présence de liquide d'épanchement, atteinte respiratoire). Les tests de dépistage sanguin ne permettent pas de distinguer le coronavirus provoquant des diarrhées de celui responsable de la péritonite infectieuse féline elle-même. Seul votre vétérinaire peut interpréter les résultats fournis par le laboratoire, en fonction de l'examen clinique qu'il aura réalisé de votre chat et de sa connaissance précise des conditions de vie de celui-ci.
  • La toxoplasmose : C'est une maladie parasitaire pour laquelle le chat peut être un des hôtes du parasite (avec le porc et le mouton). Les dernières études scientifiques ont montré qu'en respectant les règles suivantes, le risque de transmission de la toxoplasmose du chat à l'homme sont nuls : ne pas nourrir son chat avec de la viande crue ou mal cuite ; éliminer chaque jour les matières fécales de la litière, nettoyer le bac et la pelle ayant servi ; vermifuger régulièrement votre chat.

 

EN CAS D'URGENCE :

CENTRE ANTIPOISON : 04 78 87 10 40

FICHIER NATIONAL FELIN : 01 43 79 89 77 (recherche tatouage / propriétaire)

 

 

Les soins à apporter à votre animal